Les news

Le cross ELA

la course contre la maladie

 Les MFR et L'association ELA

 

Depuis plus de 10 ans déjà , les MFR s'investissent auprès de l'association ELA présidée sur le secteur par Madame Guerville. Les élèves des Mfr du secteur dont Marconne ont tous participé à la dictée ELA .La Dictée d’ELA marque le lancement officiel de notre campagne « Mets tes baskets et bats la maladie ». Loin d’être une dictée ordinaire, elle permet d’instaurer un moment d’échanges avec les jeunes sur les valeurs qui sont chères à ELA, telles que le respect, la solidarité et le handicap.

Le Lundi 16 octobre 2017, partout en France, des centaines de milliers d’élèves de tous niveaux et leurs enseignants vont découvrir un texte inédit, rédigé cette année par Leïla Slimani, Prix Goncourt 2016 pour son deuxième roman « Chanson Douce ». Texte de la dictée : voir photo.Le texte a été lue par les monitrices Séverine Delattre, Delphine Dupuis et Loïc Flament.

 

texte de la dictée 

« Des histoires sans fin. »

Le docteur Buren est un peu excentrique. Louis le connaît depuis toujours et ne s’en étonne plus. Sa maman dit même qu’il fait partie de la famille. Le docteur Buren fait diversion à la tristesse, il ne nous laisse jamais le temps de pleurer ou de nous plaindre. Comme il est très distrait, il lui arrive de faire des choses étranges. Quand son téléphone sonne, il porte la bouteille d’eau à son oreille et crie : « Allô, vous m’entendez ? ». Il boutonne sa blouse n’importe comment et il passe son temps à chercher les lunettes posées sur son crâne.

Le docteur Buren raconte à Louis des histoires fantastiques où des petits garçons mangent des fleurs magiques et visitent des pays qui ne se trouvent sur aucune carte. Souvent, le médecin s’arrête avant la fin et fait semblant d’avoir un trou de mémoire. Il se gratte le menton, prend un air embêté et il dit : « Oh mais c’est rageant ! Impossible de me souvenir de comment ça se termine. C’est l’âge, mon petit Louis. Dis, tu ne me trouverais pas une fin pour cette histoire ? Tu ne vas pas me laisser comme ça, avec ce goût d’inachevé, non ? »

Alors, pour faire plaisir au docteur Buren, Louis se met à inventer des mondes où rien n’est impossible. Des ailleurs qui lui donnent de la force pour affronter la vraie vie. Son histoire préférée, c’est celle des baskets magiques que le docteur Buren prétend avoir trouvées un matin devant sa porte. « Je ne suis pas le seul tu sais. On va tous enfiler nos baskets et se mettre à courir pour toi. A toi de jouer maintenant. Invente une fin à cette histoire tu veux ? »

« Mets tes baskets, trace ton chemin et cours pour battre la maladie ! »


Cette année, le Mercredi 8 novembre « mets tes baskets et bats la maladie » a rassemblé plus de 450 jeunes de 6 Mfr sur le site de Marconne pour un cross de plus de 7kms. Les jeunes avaient chaussé leurs baskets « magiques » pour parcourir la course autour du château de Valfosse. Mr Loïc Flament, moniteur de sport et organisateur s'investit depuis plus de 10 ans pour l'association ELA. Les jeunes ont accueilli Jade Descharle âgée de 7 ans atteinte de la leucodystrophie.

La remise des prix s'est faite en présence du Directeur Jérôme Soyez, et de la famille Descharle, la Présidente Madame Guerville et Mademoiselle France , Lise Lamothe venue soutenir les coureurs.



Un chèque de 5514 euros a pu être remis à l'association ELA pour poursuivre la recherche.

 Le classement des jeunes pour 2017 : 

Année

Filles

Garçons

1998 et avant 1er

2ème

3ème

Elsa Linski ( Rollancourt)

Anaïs Haudiquet (Hucqueliers)

Flavie Feuchoit (Rollancourt)

Romain Delattre (Samer)

Julien Leclerc (Rollancourt)

Benjamin Rufin (Hucqueliers)

1999 1er

2ème

3ème

Nelly Defosse (Rollancourt)

Chloé Douchera (Berlancourt)

Laly Pollet (Berlancourt)

Hubert Grégoire (Berlancourt)

Quentin Cuvellier (Campagne)

Lorenzo Hodicq ( Samer)

2000 1er

2ème

3ème

Camille Deloison(Rollancourt)

Juliette Lona (Berlancourt)

Anaïs Paque ( Rollancourt)

Alexis Magnier ( Marconne)

Yann Genelle (Marconne Logan Codron (Marconne)

2001 1er

2ème

3ème

Laura Delanghe (Rollancourt)

Cathie Varlet(Campagne)

Daphnée Hamy (Campagne )

Antoine Lodigeois( Marconne)

Constant Sergent (Samer)

Aimeric Lefebvre (Samer)

2002 1er

2ème

3ème

Tiffen Wievera (Campagne)

Mylène Boutin ( Campagne)

Emma Herbaut (Campagne)

Corentin Dalavier ( Samer)

Romaric Payen (Marconne)

Damien Sagot ( Marconne)

2003 1er

2ème

3ème

Océane Brehen (Campagne)

Maéva marie(Campagne)

Edwige Goidin( Hucqueliers)

Corentin Leroy( Samer)

Pierre Cresson(Samer)

Andrew Farme(Samer)


 Leïla Slimani

En 2014, elle publie son premier roman chez Gallimard, « Dans le jardin de l’ogre ». Remarquée par la critique, l’ouvrage est proposé pour le Prix de Flore 2014. Son deuxième roman, « Chanson douce », obtient le prix Goncourt 2016. Leïla Slimani se consacre aujourd’hui principalement à l’écriture.

Leïla Slimani est une journaliste et écrivain franco-marocaine. En 1999, elle vient à Paris. Diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris, elle s’essaie au métier de comédienne (Cours Florent), puis se forme aux médias à l’École supérieure de commerce de Paris (ESCP Europe). Elle est engagée au magazine Jeune Afrique en 2008 et y traite des sujets touchant à l’Afrique du Nord. Pendant quatre ans, son travail de reporter lui permet d’assouvir sa passion pour les voyages, les rencontres et la découverte du monde.